Français

Introduction au Patinage Synchronisé


Les origines du Patinage Synchronisé

C’est une discipline récente du point de vue de la mise en place de structures solides et d’un véritable développement à l’échelle mondiale. (Soutien de l’International Skating Union (ISU) et des fédérations nationales.)
L’ISU, fondée en 1892 à Scheveningen (Pays-Bas), a très tôt admis en effet que des épreuves pouvaient opposer des équipes de quatre patineurs. Mais pendant longtemps cette forme de patinage synchronisé ne fut pas jugée digne d’entrer dans la compétition.

Le Patinage Synchronisé a connu ses premiers balbutiements au début du 20ème siècle en Amérique du Nord, mais aussi en Europe par la suite.
Par la suite, il fut relancé en 1954 dans la région des grands lacs du Michigan. Une idée qui a grandi à partir de séduisantes démonstrations de patineuses en intermède des matchs de hockey sur glace. Les universités américaines ont créé des équipes et le sport s’est donc codifié.

Les premiers Championnats du Monde ont eu lieu en 2000, à Minneapolis, aux États-Unis.


Introduction de la discipline en France

En 1990, Edith Ballester entraîneur de patinage à Évreux et à Rouen est invitée à découvrir ce sport en Finlande et au Québec. Elle découvre au Canada l’équipe des Pirouettes.
Un coup de foudre pour ce sport collectif, très technique qui met de l’ambiance dans les patinoires. Une première équipe est créée en Haute-Normandie, « Les Normandes. » 
Il y a aujourd’hui une soixantaine d’équipe en France.

Pour l’anecdote, Edith Ballester est la mère de mon tout premier entraîneur, Valérie Ballester. Comment ne pas tomber amoureuse de ce sport quand on apprend à le connaître par l’héritage de celle qui l’a amené en France?


Les grandes lignes de ce sport

  • Comme en Patinage Artistique, la notation de ce sport repose sur deux notes : d’un côté nous trouvons la note technique et de l’autre la note artistique. Nous additions ces deux notes pour obtenir la note finale. Dépendant des catégories, nous pouvons aussi trouver un programme court et un programme long à exécuter. Chaque programme obtiendra sa note technique, sa note artistique et son total, avant d’additionner les deux programmes ensemble pour obtenir le classement final.

  • Dans ce sport, il existe 5 éléments de base de notre discipline : la ligne, le bloc, la roue, le cercle et l’entrecroisement. À partir de là et en fonction du règlement qui évolue à chaque saison et du choix des entraîneurs, chaque élément possède un niveau technique à valider allant du niveau 1, le plus faible, au niveau 4, le plus fort. Sur certains éléments, le niveau 3 est le plus élevé.

  • Les compétitions de Patinage Synchronisé s’organisent dans la même lignée que celles du Patinage Artistique. Les jours de compétitions, chaque équipe a le droit à un temps imparti d’entraînement sur la glace, imposée par un horaire spécifique dû au tirage au sort. Ce sont les Pratiques Officielles.
    Durant celles-ci, l’équipe a le droit à deux passages de musique et se doit de présenter au panel technique, ici pour pré-établir le niveau technique que l’équipe compte valider, chaque élément de son programme. Il  y a tellement de critères à prendre en compte pour assurer un niveau en un seul instant, que les spécialistes techniques sont obligés de « faire du repérage » pour éviter des malentendus.

  • Nous avons 5 grandes Nations dans notre sport : la Finlande, les États-Unis, la Russie, la Suède et le Canada. Ce sont les seuls pays à avoir décroché les médailles des Championnats du Monde et qui bénéficient du droit d’inscrire une deuxième équipe à cette compétition.


Le Patinage Synchronisé et le Rêve Olympique

Le CIO a créé une discipline « économique » pour les Jeux Olympiques de Sotchi en 2014 : le patinage par équipe. Cet événement regroupe les nations ayant remporté le plus de médailles dans les épreuves de patinage toutes catégories (En Danse, en Couple et en Individuel) durant les saisons précédentes. Les patineurs participants présenteront leurs programmes habituels, mais en fonction du classement dans leur épreuve, obtiendront des points pour leur nation. Le pays avec le plus de points gagne.

Cette création est une alternative au Patinage Synchronisé qui a été estimé à plusieurs reprises trop coûteux à cause de son nombre important d’athlètes et d’encadrants. Les élus de notre discipline se battent pour faire intégrer notre sport aux Jeux Olympiques, en essayant de le rendre de plus en plus populaire auprès du public, pour les allier à notre cause sans dénaturaliser notre sport. Le Patinage Synchronisé s’est vu refuser les portes des JO de 2018 et de 2022, mais continuera de se battre pour intégrer cette compétition. Le processus est en marche, il suffit maintenant de l’aider à son maximum, c’est notre rôle à tous.
Pour cela et bien que le Patinage Synchronisé soit présent sur 5 continents, nous nous devons de continuer à le développer dans les pays où ce sport est moins populaire.

#WhyNotSynchro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s