Français

Précisions

• Le Patinage Synchronisé dans le cadre de mon Histoire

Avant de commencer, il me semble important de vous préciser quelques points de règlements plutôt simples qui vous permettront de mieux comprendre mon parcours et qui seront spécifiques à mon histoire.

Le patinage synchronisé est une discipline qui évolue constamment et qui est toujours en recherche du meilleur système possible, si bien qu’il serait irréel de passer en revue chaque règlement spécifique à une seule année de patinage. D’autant plus que nous pouvons trouver deux types de règlement :

• L’ISU ; qui est le règlement officiel du patinage synchronisé, c’est sur lui que repose les compétitions internationales comme les Championnats du Monde. 

• L’adaptation française ; qui permet de développer le sport dans le pays grâce à des modifications. Par exemple, contrairement au règlement ISU où il est obligatoire de patiner à 16 personnes, en France nous permettons un minimum de 12. Aussi, nous pouvons bénéficier d’un système de « Joker », c’est-à-dire que 15% de l’équipe peut ne pas avoir l’âge requis pour faire partie de l’équipe, mais doit obtenir une dérogation.

La France a donc créé des divisions : la division 1, qui va plutôt suivre le règlement ISU ; et la division 2, se basant sur l’adaptation française de notre sport.


Aussi, comme dans tout sport, le patinage synchronisé est défini tout d’abord par un système de catégorie. Dans le cas de mon histoire, voici celles qui nous intéressent :

• Juvénile : Jusqu’à 12 ans
• Novice : De 10 à 15 ans
• Junior : De 12 ans à 19 ans
• Sénior : À partir de 15 ans

Pour changer de catégorie, nous ne fonctionnons pas vraiment en année de naissance, mais plutôt sur l’âge qu’aura la patineuse au 1er Juillet.
Par exemple, pour faire partie de la catégorie Juvénile, il ne faut pas avoir 12ans avant le 1er Juillet. Étant née en Juin, j’ai eu mes 12 ans avant cette date et par conséquent je ne pouvais plus être en Juvénile. Si j’étais née après le 1er Juillet, j’aurai pu faire une saison de plus. Cette règle sera le plus souvent à mon désavantage, mais à un moment donné, elle sera aussi mon petit coup de pouce en plus pour partir au Canada.

• L’Ice Skating Club Louviers

J’ai commencé le patinage au club de Louviers. Au fur et à mesure des années où j’étais là, le club a su augmenté son nombre de licenciés mais aussi se faire une place au sein des meilleures équipes de France, et se frayer un chemin jusqu’aux compétitions internationales. Et pour l’un des plus petits clubs de France et pour l’unique club de la région de l’Eure, c’est une sacrée victoire. Je suis fière d’avoir pu l’honorer durant mes 9 années.

D’autant plus que le chemin n’a pas été des plus faciles pour en arriver là. Le club de Louviers était affilié à une patinoire privée, c’est-à-dire que toutes activités sur la glace dépendaient du directeur. Ce fut de plus en plus dur au fil des années, il a fallu se battre pour conserver des heures de glace, même si elles ont quand même diminué ; des entraînements se retrouvaient annulés pour cause de karting sur glace qui ramenait plus d’argent au dirigeant. Nous voulions éviter de finir comme le club de hockey, c’est-à-dire de disparaître…
Avec cela, il fallait aussi ajouter les problèmes techniques : les compresseurs étaient souvent défaillants, ce qui faisait que la glace fondait ou était impraticable…
Avec ce problème, les saisons étaient plutôt courtes : nous commencions mi-Septembre début Octobre pour finir à la fin Avril, début Mai dans le meilleur des cas.

Le club a connu des heures sombres mêmes si nous tous, les membres du club et les licenciés, nous nous battions pour maintenir le cap. Je me souviens que lors de mon dernier spectacle à la patinoire, en Avril 2013, nous n’avions aucune idée de si le club allait rouvrir à la saison prochaine…

Mais dans tout cela, le club a eu de la chance d’être bien entouré et grâce à l’aide de tous, la Fédération Française des Sports de Glace s’est intéressé à notre cas. Ainsi, avec l’aide de la ville de Louviers, il a été décidé que la patinoire devait être sauvée.
Après toutes ses épreuves, la nouvelle patinoire est en cours de construction, avec le luxe d’avoir deux glaces et devrait être prête en 2019.
Pascal Henry, si tu lis ça, chapeau bas! Tu as su mener le projet à bien et sache que j’ai hâte de venir voir cette nouvelle patinoire! 

Il était important pour moi de faire une parenthèse sur mon club de toujours avant de commencer et d’évoquer les conditions dans lesquelles j’ai évolué, car en soit elles ont une conséquence indirecte sur mon histoire.

Maintenant que vous avez les fondamentaux pour comprendre mon histoire, j’espère que vous êtes prêts à lire! 😉

1 réflexion au sujet de “Précisions”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s