Français

L’Alliance de deux Clubs

Après mon aventure avec les Jeanne d’arc de Rouen, Anne-Sophie voulait me recruter pour faire partie de son équipe Junior D1 durant la saison 2007-2008. Avant tout, ma mère et moi en avons parlé avec Valérie, étant mon entraîneur de toujours et par respect envers elle.

Mais j’étais tentée et j’avais envie de vivre cette expérience : il a donc été décidé que ma licence resterait au club de Louviers et que je ferais les deux équipes Junior, des deux clubs.
Cependant, après un peu plus d’un mois d’entraînement et des déplacements tôt le vendredi matin avant l’école pour assister aux pratiques, j’ai pris la décision d’arrêter. Je ne me sentais pas à ma place et en grande partie parce qu’on me faisait comprendre que je n’y étais pas. Mais aussi, j’estimais que j’avais encore des progrès à faire pour pouvoir patiner avec Rouen et mon manque de confiance en moi ne m’aider pas dans cette situation.

Finalement, l’équipe de Rouen a commencé la saison en Division 2, avant de finir en Division 1. Par conséquent et parce que ma priorité était mon équipe de Louviers, il m’aurait été impossible de participer aux compétitions avec les deux équipes par manque de temps pour me changer mais aussi certainement par problème d’éthique de concourir dans deux équipes différentes dans la même catégorie! Au final, la seule compétition que j’aurai pu faire était les Championnats de France.

Malgré tout, cet accord a dû faire réfléchir Anne-Sophie et Valérie. D’autant plus que cette même saison, deux patineuses de Rouen, Camille et Maude avaient rejoint l’équipe de Louviers.

Alors à la fin de l’année, ma mère a reçu un appel de Valérie : un projet était en création avec Anne-Sophie.
« Pourquoi ne pas créer une équipe alliant les meilleures patineuses des deux clubs, et ainsi profiter d’avoir des heures de glace dans les deux patinoires, pour se lancer sur le chemin de sélection à la Coupe du Monde ? De plus, nos deux équipes viennent de gagner les Championnats de France. »

C’était une occasion unique autant pour les patineuses de Rouen, qui ont grandi dans le berceau de la French Cup et qui rêvaient de cela depuis qu’elles ont vu leurs aînées y participer en 2005 et 2006 ; que pour les patineuses de Louviers, qui rêvaient d’appartenir à ce monde sans pouvoir le réaliser par manque d’heures de glace dans leur patinoire.
Pour moi, c’était vraiment un projet excitant, j’allais pouvoir patiner avec mes amies des deux clubs et ça, c’était un peu inespéré de pouvoir revivre une occasion pareille sans faire un choix entre les deux. D’un autre côté, j’appréhendais un petit peu vu que j’avais rompu mon engagement avec la Junior de Rouen, mais je sais aussi que la saison qui venait de s’écouler fût bénéfique pour moi : j’avais gagné en maturité et j’étais prête à relever le défi. Il s’agissait d’appartenir à une équipe dont l’objectif était de se qualifier pour patiner à la Coupe du Monde Junior : il était hors de question que je me laisse impressionner.

Je me suis présentée aux auditions. Et encore une fois, j’ai eu la chance d’être sélectionnée.

Une nouvelle porte de mon destin venait de s’ouvrir sans que je m’en rende compte. C’était le début d’une toute nouvelle aventure qui me conduira par la suite à de nouveaux rêves.

En attendant, le 20 Avril 2008, jour des auditions, une équipe est née. 

Les Jeanne d’Arc – Mozaïk de Rouen-Louviers.
2008 – 2009

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s